Test de Da’Karapid : Un Jeu d’Obstacle sur Mobile Inspiré De La Culture Sénégalaise

Dans le monde du jeu-vidéo sur mobile, il y a les grands cadors : Clash of Kings, Heathstone, Candy Crush et consorts. Mais il y a aussi quelques perles moins connues du public mais qui valent largement le détour. Vous avez sûrement entendu parler, au détour d’un tweet ou d’une publication, de ce fameux jeu qui reprend un élément iconique du paysage Urbain sénégalais : Les « car rapides ». C’est ce jeu que nous allons passer au laboratoire aujourd’hui. Il se nomme Da’karapid. Attachez vos ceintures car ça va secouer.


Da’Karapid est un jeu qui a été conçu entièrement au Sénégal, fruit de la collaboration entre deux développeurs : Laurel Gbenafa et Julien Herbin, disponibles sur Android, Windows Mobile et iOS.

Un car rapide. Crédits : au-senegal.com

Le concept est simple : vous êtes au volant d’un car rapide et l’objectif est d’éviter les différents obstacles qui se dressent sur notre chemin.

Da’karapid propose 6  modes de jeu qui diffèrent légèrement par leur gameplay : Classique, Turbo, Retro, Hardcore, de nuit et Course du jour.

Les  modes de jeu.
  • Classique : Ben le mode classique!
  • Turbo : Le mode classique mais en bien plus rapide.
  • Course du jour : Un mode compétitif journalier.
  • De nuit : Le titre parle de lui même.
  • Retro : Le car rapide comme a la TV… en 1950
  • Hardcore : Pour les fous du volant.

Au départ, seul le mode Classique est disponible histoire de permettre au joueur de s’imprégner du gameplay du jeu avant de se frotter aux autres modes à la difficulté bien plus relevée.

Au début, vous disposez d’un seul Car Rapid : Le Classic.

Le jeu peut se jouer de deux manières : en utilisant l’accéléromètre ou l’écran tactile. Après un premier test avec l’accéléromètre, je me suis empressé d’aller vers les réglages pour basculer sur le tactile, bien plus ergonomique et confortable à l’usage.

Première impression lorsqu’on lance le jeu : les graphismes, très colorés et minimalistes. Avec son style très cartoon réalisé en cel shading, Da’Karapid est visuellement très agréable à l’œil.

Petit bémol tout de même, les textures des car rapides se résument pour la plupart à de simples fonds de couleurs. J’aurai aimé retrouver ce design psychédélique qui fait tant l’identité des car rapides et qui les différencie des minibus utilisés dans d’autres pays.

Cette flaque d’huile va me mettre dans la merde.

Côté gameplay, outre le fait d’éviter les différents obstacles, il faut ramasser les maximum de pièces disséminées tout au long du parcours, pièces qui arborent d’ailleurs le logo de la BCEAO, un soucis du détail plus qu’appréciable.

Mais le plus intéressant, ce sont ces items qu’il est possible de ramasser et qui font fortement penser aux items de la franchise Mario Kart. Ces items sont d’une importance capitale car ils peuvent très facilement faire la différence entre un car rapide sur le bitume et un car rapide dans la fourrière.

Qu’il s’agisse des Cornes de taureau qui permettent d’envoyer valser au loin le premier obstacle qu’on touche ou encore du klaxon qui font déguerpir tous les véhicules aux alentours, ce sont autant d’objets qui agrémentent le gameplay et rendent l’expérience franchement hilarante.

Ce qui est moins hilarant par contre c’est que vous allez beaucoup mourir. Enormément même. Pour reprendre le cours de votre partie, le jeu vous propose alors deux choix : payer 1000 pièces ou regarder une pub.

Les pubs sont importantes car elles permettent au jeu de survivre et d’évoluer étant donné que le jeu est offert sauf que eh ben les pubs durent… 30 secondes! Ce qui est un poil trop long et casse le rythme de la partie.

Mon mode préféré : le mode Turbo. Ouais!

L’autre ombre sur le tableau : la bande-son. Je ne sais pas vous mais perso, quand j’essaye un jeu qui est inspiré d’une culture particulière, je m’attends à entendre des sonorités locales qui me mettent dans le bain et facilitent l’immersion.

Je m’attendais à écouter du Mbalax, du Youssou N’dour ou même du Viviane Chidid bref de la musique made in Galsen mais à la place, j’ai eu un ensemble de percussions correctes mais sans plus.

En conclusion, Da’Karapid reste tout de même un excellent jeu que je vous recommande fortement.


N’hésitez pas à télécharger le jeu et nous dire ce que vous en pensez !

Da'Karapid

Gratos
7.3

Graphismes

7.5/10

Jouabilité

7.0/10

Durée de vie

8.0/10

Bande-Son

5.0/10

Originalité

9.0/10

Les Points Positifs

  • Les Graphismes chatoyants
  • Le mode Turbo
  • Gameplay Fun
  • L'utilisation d'un élement culturel iconique
  • C'est gratuit!

Les Points Négatifs

  • Quelques bugs notés sur la version Android
  • Les pubs beaucoup trop longues
  • Les textures des car rapides trop simplistes
  • Pas de Youssou N'dour 😀

Laissez nous un commentaire!

commentaires

Neutron Auteur

Quand je ne suis pas en train de poutrer du noob sur League Of Legends, vous me trouverez quelque part en train de bouquiner, jambes croisées, thé dans une main. J'aime les cactus, le thé et les chats.