Jouer Aux Jeux-Vidéo Online en Afrique : Trucs & Astuces de Galériens

Jouer aux jeux-vidéo en ligne en Afrique, c’est galère ! Très galère même ! Entre les lags intempestifs, les coupures de courant et l’entourage qui ne comprend pas très bien le concept de « jeu en ligne », dur dur pour le Gamer Africain de se frayer un chemin vers le sommet des ladders. Les jeux-vidéos en ligne en Afrique seraient donc mission impossible ? Que nenni ! Moi-même, Neutron, suis un fervent joueur de League of Legends. Jouer depuis un pays paumé d’Afrique de l’Ouest ne m’a pourtant pas empêché de faire partie des 15% des meilleurs joueurs du serveur. Mes secrets ? Je vous les dévoile dans cet article.


LE GRAND MECHANT LAG

Si le Online Game Africain était un jeu, le boss final serait incontestablement le lag. Le lag, c’est ce truc particulièrement frustrant qui se traduit par un temps de latence entre ce qui se passe sur notre écran et ce qui se passe réellement sur le jeu.

Pourquoi le lag est omniprésent quand on joue en Afrique ? Eh bien, 2 causes majeures à cela.

D’abord les connexions Internet qui, avouons-le, ne volent pas très haut, certains pays galérant encore à avoir la 3G. Ensuite, l’absence de serveurs en Afrique qui oblige les joueurs à jouer sur des serveurs qui se trouvent souvent à des milliers de kilomètres.

Do you even lag bro?

« Je lag donc je suis »

René Descartes après une session de League depuis l’Afrique.

Pour outplay le lag, jeune geek, plusieurs options s’offrent à vous :

1 – Opter pour une connexion Adsl

En Afrique, deux types de connexion Internet sont principalement utilisées : l’ADSL et les réseaux mobiles (3G,4G). La connexion des réseaux mobiles est souvent la plus rapide mais n’est pas la meilleure option pour autant. Ce qui importe dans les jeux en ligne, ce n’est pas tant le débit mais le ping et dans ce jeu-là, c’est l’ADSL qui l’emporte. Dans le cas où vous ne pouvez pas installer une ligne ADSL, vous pouvez toujours vous transformer en un gamer vampire et jouer exclusivement à des heures tardives où généralement le ping est bien meilleur.  Après cela dépend du pays donc de préférence testez les deux pour vous faire votre propre avis.

Je ne parle pas de la fibre optique parce qu’elle est rare et souvent hors de prix.

2 – Kicker tout le monde du Wifi (en mode Africain sauvage) :

Aux grands maux les grands remèdes. Vous vous apprêtez à jouer votre première partie de bo5 pour passer challenger (lul) et au même moment votre petite sœur se connecte sur Youtube. Lui expliquer que vous êtes sur le point de jouer la game de votre vie ? Impossible, la petite est trop #détèr. Deux choix s’offrent alors à vous, la méthode Thug Life et la méthode sournoise.

 

 

1 – La méthode Thug Life

Changer le mot de passe du Wifi. Eh oui ! En changeant le mot de passe, vous vous appropriez à vous tous seul la bande passionnante et pourriez geeker en toute tranquillité. Seul bémol, ce stratagème manque de finesse et vous auriez beau prétendre la panne d’Internet, à un moment où à un autre, ils découvriront le pot-aux-roses. D’où l’intérêt pour la deuxième méthode…

2 – La méthode sournoise

Si vous êtes un filou et que truander toute votre famille ne vous titille pas la conscience, alors cette méthode est faite pour vous les amis! Elle consiste à utiliser des logiciels permettant de prendre contrôle de la bande passante. Grâce à ces logiciels, vous pourrez décider de donner à votre petite sœur une faible portion de la bande passante, juste assez pour qu’elle puisse regarder ses vidéos en 240p et pouvoir jouer en paix. Gagnant-gagnant quoi ! (Ou presque). Des logiciels comme ça, il y en a quelques-uns. Celui que j’utilise et dont l’efficacité n’est plus à prouver est SelfishNet (Oui, sympa le nom). Installez-le et ils n’y verront que du feu.

« C’est pas le lag qui me quitte, c’est moi qui quitte le lag. »

Booba après avoir découvert l’existence de SelfishNet.

ERROR 404 : COURANT NOT FOUND

Ah les coupures de courant ! Le cauchemar des gamers Africains. Vous êtes en pleine game, c’est super chaud mais la game commence doucement à tourner à votre faveur quand soudain c’est le drame : votre ordinateur s’éteint, en même temps que les lampes. Votre aigreur à ce moment-là n’a d’égal que l’intensité de la pénombre dans laquelle vous vous retrouvez plongé.

Quand il y a coupure et que t’entends les voisins allumer leur groupe.

Pour éviter que cela recommence et ruine votre expérience de jeu, encore une fois, 2 choix s’offrent à vous :

– Jouer de préférence sur Ordinateur Portable : Pour contrer les coupures de courant, il est préférable de jouer sur ordinateur portable. Oui je sais que c’est une hérésie pour certains mais c’est ce qu’il y a de mieux pour jouer en raison d’une seule chose : la batterie. Même en cas de coupure, vous pourrez toujours continuer à jouer et probablement finir votre partie.

-Choper un onduleur : L’onduleur, c’est un must pour tout Online Gamer Africain. En cas de coupure, même si votre ordinateur portable est encore allumé grâce à la batterie, le modem lui est hors de tension et donc plus de connexion. C’est là qu’intervient l’onduleur sur lequel vous branchez uniquement le modem afin de le faire tenir le plus longtemps possible. Onduleur + Ordinateur portable = Wombo combo !

Après si vous êtes chauds (et riches lel), vous pouvez toujours installer des panneaux solaires et être totalement indépendants. ?

Voilà vous êtes maintenant parés pour vous frotter aux joueurs des autres continents. Ah on me signale à l’oreillette qu’il reste un problème dont je n’ai pas donné de solution. Comment? L’entourage? Les parents qui t’appellent en pleine game pour passer à table?

Oui effectivement, j’ai une solution pour vous : la prière.

 

 

Have fun !


Ainsi s’achève cet article les amis !

S’il vous a plu, n’hésitez pas à le partager à d’autres geeks sur les réseaux sociaux ! ?

 

Laissez nous un commentaire!

commentaires

Neutron Auteur

Quand je ne suis pas en train de poutrer du noob sur League Of Legends, vous me trouverez quelque part en train de bouquiner, jambes croisées, thé dans une main. J'aime les cactus, le thé et les chats.